Médiation scolaire exposition

Médiation autour de l’exposition « BOIRE et MANGER » 

Principe

La médiation scolaire vise à donner accès aux contenus de l’exposition à travers les compétences des programmes de l’Education Nationale. Les enseignants doivent pouvoir exploiter le travail réalisé sur place, dans leurs disciplines d’enseignement. Les élèves doivent, par le biais de différentes manipulations et jeux de rôles, avoir accès aux problématiques archéologiques autour de la question de l’alimentation à l’époque antique et tisser des liens vers leur rapport quotidien à la nourriture.

Objectifs généraux

Deux types d’objectifs sont visés lors de la médiation. Ceux liés à la connaissance du monde antique et de la nourriture à cette époque et d’autre part ceux liés au rapport des élèves avec la nourriture et aux enjeux de l’alimentation aujourd’hui.

Les objectifs de connaissance du monde antique :

  • La romanisation est un moment particulier dans l’évolution des habitudes alimentaires.
  • La romanisation est un processus d’acculturation qui se fait dans plusieurs directions (Rome – celtes / celtes – Rome)
  • Les informations dont disposent les archéologues sont lacunaires et rares, ils utilisent des techniques spécifiques pour les exploiter. (Discipline archéométrie)
  • L’alimentation antique est comme aujourd’hui un enjeu de santé, d’économie, d’environnement et de
  • Les saveurs et les produits antiques peuvent être différents des nôtres.
  • Les modes de conservation utilisés dans l’antiquité ont influencé nos goûts.
  • Les gallo-romains s’alimentaient différemment en fonction de leurs statuts sociaux.

Les objectifs de connaissance des enjeux de l’alimentation :

 Manger pour  vivre, rester en bonne santé et pour le plaisir.

  • Les sens de l’acte alimentaire (modes de consommation, différences culturelles, arts de la table).
  • La découverte et le risque gustatif
  • La production et la distribution (les métiers,  l’économie, la géographie de l’alimentation).
  • La diversité des espèces végétales et animales.
  • L’impact sur l’environnement (production et déchets)

Les démarches :

  • Le questionnement scientifique (comment on le sait ?)
  • La restitution des connaissances (communiquer, retranscrire)
  • La posture face aux connaissances (aborder une exposition et acquérir des connaissances)

 Dossiers pédagogiques à télécharger :

Partager cette page :