Plans du site archéologique


Plan de la domus de Vésone, état 1, milieu du Ier siècle
L’entrée s’ouvre au nord sur une rue est-ouest (decumanus). La domus comprend deux corps de bâtiments au nord et à l’est. Ils sont bordés d’un portique en U (6), soutenu par des colonnes toscanes, qui entoure une vaste cour ou un jardin (11) (970 m2). Dans l’aile est, les peintures murales de ce péristyle restent en place jusqu’au milieu du IIe siècle.

 


Plan de la domus de Vésone, état 2, fin du Ier siècle
Un nouveau corps de bâtiment est construit à l’ouest. Le portique empiète sur la cour et réduit sa largeur (760 m2). Le mur de clôture, au sud, est reconstruit. Il est vraisemblablement orné d’une peinture de fond de jardin représentant des combats de gladiateurs sur 23 mètres de long.

 


Plan de la domus de Vésone, état 3, milieu du IIe siècle
C’est l’état de la maison le mieux connu. Le bâtiment et le portique sont exhaussés d’un mètre. Dans le jardin (11), en contrebas, on aménage un terre-plein central pourvu d’un bassin circulaire. Une aile créée au sud s’organise autour d’une grande salle d’apparat (56) donnant sur le jardin. Deux péristyles sont construits au nord, l’un d’eux (62) est orné d’un bassin. Un balnéaire (thermes privés) est aménagé au sud-ouest. Des hypocaustes (système de chauffage par le sol) sont installés dans les pièces 8 et 17.

 


Plan de la domus de Vésone, état 4, IIIe siècle
Dans le jardin partiellement comblé, seul émerge le bassin circulaire. Le balnéaire et les hypocaustes sont supprimés.

 

Partager cette page :