Communications, échanges, productions locales

Monument funéraire du palefrenier Apollinaris

Cette modeste stèle est dédiée « aux dieux Mânes et à la Mémoire d’Apollinaris, le palefrenier ». Elle a été découverte à 7 ou 8 kilomètres à l’ouest de Périgueux, ce qui laisse penser qu’Apollinaris était un esclave et qu’il travaillait dans un relais, sur la route de Bordeaux, où il s’occupait des chevaux.

Chancelade, les Eglises
Calcaire de Périgueux
Fin IIe siècle – IIIe siècle

Apollinaris, photo Bernard Dupuy

Partager cette page :