Exposition temporaire

« Ils sont Food ces romains »

Trame générale

INTRODUCTION

A Périgueux et en Aquitaine, « Boire et manger » sont des valeurs essentielles qui marquent fortement l’identité culturelle territoriale. Leur origine se trouve dans l’histoire de l’alimentation humaine, dans laquelle l’époque gallo-romaine constitue un palier crucial. Comme la maîtrise du feu durant la préhistoire ou la mise en place de l’agriculture au Néolithique, les progrès agricoles et la circulation des marchandises durant la protohistoire et l’antiquité ont modifié notre alimentation. Les mutations technologiques et les échanges économiques encore à l’œuvre aujourd’hui attestent que la cuisine est le lieu de toutes les influences mondiales mais aussi l’endroit où se façonne la culture locale.

Périgueux, capitale du Périgord et de la gastronomie française, constitue une terre d’influences et de réinterprétation des saveurs du monde entier. L’histoire de ses traditions culinaires est ancienne. L’archéologie nous éclaire sur la constante et lente évolution qui a fait de nos assiettes le reflet de notre histoire.

Le projet

Le Site-musée gallo-romain de Périgueux, Vesunna, s’associe aux principaux sites et services archéologiques de la grande région afin de présenter au public les dernières avancées scientifiques dans le domaine de l’alimentation antique. Le comité scientifique de l’exposition est composé de chercheurs du Service régional de l’archéologie de la Nouvelle Aquitaine, du Service archéologique départemental de la Dordogne et de l’Association pour le Développement de la Recherche Archéologique en Périgord.

LE SYNOPSIS

L’exposition propose de plonger le visiteur au cœur d’une expérience sensorielle qui l’invitera à réfléchir à notre relation à la nourriture, ainsi qu’aux similitudes et différences qui existent entre notre monde et celui des aquitains d’il y a 2000 ans.

L’exposition se divisera en quatre zones, proposant des modes de découvertes spécifiques :

  • Zone 1LA TERRASSE – Archéologie et alimentation : Cette zone, résolument contemporaine dans sa muséographie, invite le visiteur à s’assoir aux tables d’un restaurant rapide afin d’observer les traces laissées par les aliments du passé et comprendre comment l’archéologie moderne peut les faire parler.
  • Zone 2 – LES DECOUVERTES – Boire et manger dans l’Aquitaine antique: Dans la continuité du restaurant moderne, un comptoir invite les visiteurs à découvrir les objets qui nous renseignent sur les divers aspects de la cuisine antique (comment mangeait-on ? Quels aliments ? Comment les produire ou les préparer…). Les vestiges présentés sont associés à des ustensiles contemporains, accompagnés de citations d’auteurs antiques.
  • Zone 3LE THERMOPOLIUM – Les odeurs d’un restaurant rapide antique: Une boutique de préparation et de vente de nourriture est reconstituée. Les visiteurs évoluent parmi les amphores, les aliments en cours de préparation ou les gobelets abandonnés sur le comptoir par des clients. Ils sont invités à toucher, ouvrir les pots et sentir les odeurs des divers produits. Les objets renvoient vers l’exposition de la zone 2.
  • Zone 4LE COMPTOIR DES PETITS – L’exposition pour les enfants dès 4 ans: Installé à l’intérieur d’un comptoir traversant toute l’exposition, à hauteur d’enfant, tous les thèmes traités sont repris sous forme graphique, alternant entre l’histoire d’un personnage antique, les vestiges archéologiques et des expériences sensorielles en lien avec le thermopolium.

Pour plus d’informations sur la médiation scolaire cliquez ici

P.-Y. Videlier

P.-Y. Videlier

Partager cette page :