Nuit des Musées au Proche-Orient

SAMEDI 18 MAI 2019 à partir de 20h30 et jusqu’à minuit

ENTRÉE GRATUITE

En partenariat avec le festival Ôrizons (11ème édition- du 16 mai au 2 juin 2019)

Une soirée contre les préjugés 

Qu’il s’agisse des Gaulois ou des Syriens, de notre histoire antique ou récente, nous naviguons a vu dans un brouillard de préjugées et d’idées reçues qui sont parfois compliqués à éclaircir. Non les gaulois ne sont pas nos seuls ancêtres, non l’histoire syrienne et la nôtre ne sont pas hermétiquement séparées. Pendant une soirée, le musée Vesunna va tenter de donner des clés pour comprendre ces mondes lointains, dans le temps et l’espace. L’archéologie pour voir plus loin au-delà des brumes de l’actualité et des soubresauts du monde contemporain.

 

 

Bosra / Vesunna – De part et d’autre de l’Empire
Bosra, ville du sud syrien, a fait l’objet d’études archéologiques au cours du 20e siècle. Ces travaux nous permettent aujourd’hui de pouvoir la comparer avec Périgueux pour comprendre que ces deux mondes, géographiquement éloignés, ont encore des traits communs inattendus.

Vesunna, avec le concours du CNRS Unité ArScAn (Archéologie et Sciences de l’Antiquité) – équipe Archéologie du Proche-Orient hellénistique et romain- et de l’Institut français du Proche-Orient (Ifpo), propose une série de photographies, plans, relevés ou vestiges archéologiques qui témoignent de l’antiquité des deux villes et posent la question de leur conservation.

  • Exposition « Objet(s) de curiosité » (du 18 au 31 mai)
  • Rencontre avec Pierre-Marie Blanc, archéologue au CNRS.
  • Dispositif « La classe, l’œuvre! » avec la participation des classes de la Calandreta Pergosina (Périgueux)

Tout au long de la soirée, le site-musée de Vesunna sera jalonné d’interludes musicaux du oudiste Ihab Radwan et de So Lune.


Ihab radwan
Soliste et compositeur, Ihab Radwan présente ses compositions nourries par ses réflexions sur les mélodies égyptiennes et arabes très anciennes, interprétées de façon contemporaine. L’Oud et la musique arabe ouvrent les portes de la méditation et de la réflexion sur soi.


So lune
Éclosion d’une complicité musicale entre un frère et une sœur, So lune allie le jeu d’un violoncelle acoustique aux battements des machines. Le duo s’aventure sur les frontières fusionnantes du Trip Hop & du Hip Hop parcourues d’empreintes de chants, rap & beat box.

Partager cette page :